On aurait pu

On se regarde on pourrait parler un petit peu

Mais notre rôle se cantonne à fermer les yeux

On aurait pu être des amis

à défaut de vouloir déchirer nos habits

On aurait pu s’offrir là un quart d’heure de bonne humeur

Mais tu vois bien là je peux pas je dois regarder l’heure

On aurait pu déjà se sourire avec franchise et liberté

Mais je peux pas faut que je lise l’horoscope de la journée

 

Aujourd’hui les verseaux ne veulent pas travailler

De même les taureaux sont sur le point de craquer

Les gémeaux et les balances avancent en cadence

Alors que les poissons tournent toujours en rond

Aujourd’hui les lions s’expliquent avec leur patron

Et seuls les béliers trouveront peut-être l’être aimé

 

Nous ne supportons plus les boîtes entre béton et HLM

La folie est là elle nous guette et vous traque

Il serait tant qu’on s’en inquiète

Cette frustration que l’on traîne

Et ce silence omniprésent qui nous maltraite et nous malmène

Vois le mec assis derrière toi ne vis que sur son RSA

Et la rubrique au faits divers attise la peur de ma grand-mère

Et cette main qui fait la quête les yeux qui plongent vers le bas

Cette vie qui mène vers le trépas réduit l’homme à l’état de bête

 

 

refrain

Les lions s’inquiètent des scores du Front National

Et certains sagittaires pensent à mettre les voiles

 

On aurait pu trouver un bon truc qui fonctionne

Des idées novatrices des slogans qui résonnent

On aurait pu soulever nos rêves l’apogée se chantonne

On aurait pu mais l’on se traîne on aurait pu mais y a personne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Un site utilisant WordPress