La copie

J’ai vu sur le sillon c’est long et plat c’est harmonieux

Le va et viens des vagues est saccadé par les photos des vieux

Ils emportent avec eux les heures vagues d’un jour de pluie

La beauté bien réelle inclue t-elle ces nouveaux paparazzi

 

La mouette restera au ciel

Cette fille en dessous des vagues

La copie infidèle a modifié l’aspect du paysage

elle finira manque de pot

à coté des mails de bureau

attendant sagement son heure de gloire en fond d’écran

 

L’auteur s’appelle Lucie elle a déjà la 50aine passée

Son homme a réussi elle attend qu’il décide d’arrêter

Pour sa dernière augmentation ils allèrent au bar du sillon

Songeant aux années belles où ce bar leur faisait pousser des ailes

Ce soir ils prirent des fruits de mer enfin une crêpe sucrée

Et avant de partir il lui a offert ce jouet

Une caméra bas de gamme achetée pour l’occasion

Il l’a pris pour sa femme qui garde bien la maison

 

refrain

 

Depuis qu’elle a la caméra Lucie a d’autres choses à faire

Une raison de moins pour questionner son existence amère

Elle recadre le vieux port range les photos du baptême

Elle prendra la plus belle pour l’envoyer à sa sœur d’Angoulême

Elle ne l’a pas vu depuis 3 ans lit ses nouvelles de temps en temps

La photo du sillon ira voir la sœur en question

 

La mouette restera au ciel

Cette fille en dessous des vagues

La copie infidèle a modifié l’aspect du paysage

Elle finira c’est pas de chance

Nommée « Lucie photo de vacances »

Dans un dossier perdu dont on oubli le contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Un site utilisant WordPress