Pas de remède

Pour l’écouter c’est ici

 

 

Je n’ai pas de remède contre ton malheur

rien je crois qui ne fasse venir le sourire adoucit à coup sûr

pas de remède à mettre au creux de tes bras

rien crois-moi transformant ta terrible noirceur en douceur

 

tu te plains que personne ne te comprend

que personne ne sait vraiment qui tu es

même en t’ayant côtoyé des années, des années

tu te plains d’en avoir déjà trop dit

d’avoir usé le souci de chacun

d’être un peu l’ami que l’on oubli

dès qu’on en a les moyens

 

Refrain

 

Tu parles du bonheur comme d’une perle rare

et je vois que ces heures brillent dans ton regard

tu me dis que c’était le bon temps mais que c’est fini

et que maintenant la vie t’a pris déjà quelques amis

 

tu me dis que c’est dur que tu ressens l’usure

tu sens que tu déchanteras au fur et à mesure

si je comprends ta peine je ne suis qu’une oreille

je n’ai pas de solution pour que tu retrouves le sommeil

 

Refrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Un site utilisant WordPress