Cigarette

Petite cigarette tu berces mon quotidien

tu te rapetisses quand le vent souffle sur mes pauses

petite cigarette ta sœur a connu mes mains

quelle sera la prochaine à connaître ma prose

 

petite tu t’accroches à chacun de mes faits et gestes

jalouse tu me fais mal quand je t’ai oubliée dans ma veste

tu donnes parfois du sens à ce qui n’en a pas

est-ce pour cela que je ne me passe pas de toi

 

petite nos contacts ont tout d’un couple passionnel

faite de plaisir éphémère reniant la vie éternelle

petite clope tassée ai-je l’air harassé

quand tu me revigores tout en réduisant ma santé

 

palpe donc tes poches entrouvre ta sacoche

et fais d’une pincée un beau rouleau cylindré

palpe donc tes poches et si t’as pas le matos

prends un air pénétré et dis :

« Excusez-moi vous auriez pas une cigarette s’il vous plait? »

 

en matière de concert tu connais la préparation

tu altères mon flaire altères ma respiration

tu finis mes concerts tu relâches la pression

tu soulages mes frères aussi bien que le bruit marron

 

oh tu sais tu colles à mon taf à ma tasse café mon thé

de mon cafard à l’épitaphe tes tafs m’auront je sais

c’en est assez j’ai maté tes quatre paquets précédents

j’ai cassé ma trachée sans jamais cracher l’excédent

 

j’ai souvent pensé à te taire à te prendre un peu moins souvent

mais tu ne connais l’adultère petit tas bien trop séduisant

j’ai souvent pensé à te taire à te faire fuir au vent

mais chaque fois de bonne guerre tu me reviens en chantonnant

 

palpe donc tes poches entrouvre ta sacoche

et fais d’une pincée un beau rouleau cylindré

palpe donc tes poches et si t’as pas le matos

prends l’air d’Elvis Presley et dis :

« One for the cigaret

two for the show

three for the money gogogo! »

 

petite cigarette (x4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Un site utilisant WordPress