Chaque recoin

Pour l’écouter c’est ici

 

 

J’aime des jambes qui se baladent à 6 000 Km

D’une main tendre elle retient toute ma tête

Entre des silences qui durent j’ai dû froisser quelques lettres

L’écriture a ça d’être une longue aventure

Si j’en ai parfois bavé dur dans ces histoires de cupidon de midinette

Je crois que cette chevelure a trouvé l’âme du confort dans ma tête

Houwouwou (bis)

 

Inutile de nier l’heure

Le temps passe et je ne dors toujours pas

Si subtile rôdeuse

Elle a su piéger chaque recoin de mes draps

Emmitouflé dans ma veste

J’attends le jour engourdi par le froid

Le soleil lui vient de l’Est

Et elle ne vient pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Un site utilisant WordPress